Historique de l'association

Créé en 1884, le stud-book des races mulassières a été l’un des premiers pour les chevaux de trait, et le premier pour une race d’âne. 

Dès 1901, les éleveurs ont formé, en complément du stud-book, un syndicat d’élevage des animaux mulassiers du Poitou. Cette association était chargée du développement de la partie commerciale.

En 1922 est apparu un nouveau syndicat des éleveurs des races mulassière et asine de Poitou-Charente-Vendée, regroupant les différentes associations départementales de l’époque. Basée en Vendée, elle comptait parmi ses adhérents beaucoup d’éleveurs de chevaux. En 1997, cette association regroupait environ 90 éleveurs équins et asins.

En 2000, en application de la loi sur l’élevage de 1966, l’association devient UPRA (Unité de sélection et de Promotion des RAces). Elle regroupe alors non seulement les éleveurs mais cette fois l’ensemble des acteurs de la filière : utilisateurs, étalonniers, SABAUD, IFCE, Conservatoire des REssources GENEtiques (CREGENE) … Ainsi, les adhérents sont regroupés dans trois collèges : éleveurs, institutions et organismes agréés chargés de la production de semences, utilisateurs. C’est l’Association Nationale de Race (ANR) reconnue par l’État depuis 2002.

En 2010, conformément à la nouvelle loi d’orientation agricole de 2006, l’UPRA devient organisme de sélection (OS). Elle prend alors le nom de Races mulassières du Poitou. Actuellement, elle compte un peu moins de 300 adhérents situés dans toute la France et même à l’étranger.


Vous aimez cette page ? Partagez-la !