Myopathie atypique : des cas en Poitou-Charentes

La myopathie atypique est une maladie généralement fatale se caractérisant par une dégénérescence sévère de différents groupes musculaires.

La myopathie atypique (MA), appelée aussi myoglobinurie atypique des chevaux au pré,est une maladie généralement fatale se caractérisant par une dégénérescence sévère de différents groupes musculaires, dont les muscles intervenant dans la respiration, la posture, ou encore le muscle cardiaque.

En date du 18 novembre 2013, le RESPE a recensé 70 suspicions de Myopathie atypique dont 1 cas en Charente-Maritime. Un éleveur de la Vienne nous a également signalé une suspicion de cette maladie dans son élevage. Les conditions climatiques saisonnières sont propices à l’émergence de cas de myopathie atypique. Aujourd’hui nous savons que la toxine responsable de la myopathie atypique est présente dans les graines de certains érables dont l’Acer pseudoplatanus. Donc, il est primordial d’éviter que les chevaux les ingèrent. Avec le changement de température, les graines commencent à tomber et le risque d’intoxication est important. Dans la limite du possible, il faut limiter l’accès aux pâtures qui contiennent des érables. Attention, le vent disperse les graines : il est important de parcourir votre prairie pour vous assurer qu’elle n’en contient pas.

Plus de renseignements sur le site du RESPE



Vous aimez cette page ? Partagez-la !